Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

la-base_le-temple-sur-lot vue générale
Temps de lecture 5 minutes
actualité

Les Jeux Olympiques 2024 : un tremplin pour la Base

territoire

Vallée du Lot

Retenu pour devenir un centre de préparation aux Jeux Olympiques de Paris en 2024, le site a su profiter de cette opportunité pour accélérer son développement.

Publié le lundi 23 mai 2022
  • #Sport
  • #Infrastructures
  • #Politique contractuelle

12 millions d’euros d’investissement, 1 an et demi de travaux et voilà, nous touchons au but ! » sourit Bruno Blucheau, le directeur de la Base. Ces derniers mois ont été pour lui une âpre régate disputée contre le temps pour achever ce projet titanesque à l’aune de l’été. Les installations sorties de terre témoignent de l’envergure que prend le site, qui s’étire entre la route départementale 911 traversant la commune et les eaux calmes du Lot.

Ici, une nouvelle salle de sport équipée pour la pratique du basket, du hand et du volley-ball avec, en prime, un mur d’escalade extérieur de 12 mètres de haut et 10 mètres de large. Là, trois terrains de plein air de basket 3x3.

Avec vue sur le Lot

La salle omnisport de la Base

La construction la plus imposante reste un bâtiment multifonctionnel de 3500m². Au rez-de-chaussée, il regroupe deux piscines, une salle de musculation et une autre de fitness, un espace de récupération sportive avec sauna, hammam, cryothérapie. Parce que le Lot fait partie intégrante de l’identité de la Base, d’immenses baies vitrées avec vue sur le fleuve ont été installées pour rappeler sa présence. L’effet est particulièrement réussi. Le premier étage se partage entre les bureaux administratifs, 14 chambres doubles avec salles de bains, 6 cabines de massage et une salle de petit-déjeuner avec terrasse. Le niveau suivant propose lui aussi 14 chambres doubles confortables.

Mixité enrichissante

La-Base_Piscine

La capacité en termes de lits atteint désormais les 330 places, dont 56 pour les personnes à mobilité réduite. « Notre offre d’hébergements PMR constitue un véritable atout auprès des fédérations sportives françaises mais aussi internationales », fait remarquer Bruno Blucheau. « En 2023, par exemple, nous ne recevrons pas seulement l’équipe canadienne de canoë mais aussi l’équipe paralympique ». Parmi toutes les disciplines pour lesquelles la Base a été labellisée centre de préparation aux Jeux (soit l’aviron, le canoë-kayak, le judo, le taekwondo, la boxe, le basket, hand et volley) figure le goalball, pratiqué par des sportifs déficients visuels. « Nous sommes aussi en contact avec le comité d’organisation de la coupe du monde de rugby à XIII organisée par la France en 2025 pour accueillir notamment les sportifs en fauteuil ».

Tony Parker et Boris Diaw

« Nous sommes en mesure aujourd’hui de proposer différents standings d’hébergement et de recevoir aussi bien les juniors que l’élite sportive. C’est la mixité à la fois des activités et des publics qui rend la Base si intéressante, quand par exemple des enfants en classe découverte rencontrent des athlètes olympiques en paracanoë. Les expériences se nourrissent entre elles, les perspectives s’ouvrent ».

Pour l’anecdote, des futures stars du basket-ball comme Tony Parker ou Boris Diaw sont passées par le Temple-sur-Lot, quand elles avaient 15 ans. « Chaque année au moins d’octobre, la Fédération organise chez nous le camp inter zones de basket en vue de sélectionner les meilleurs joueurs et joueuses qui composeront les équipes de France jeunes ». La Base nourrit donc des graines de champions…

Vers 2024 et au-delà

Les prochains Jeux Olympiques ne constituent pas une finalité en soi. « Nous avons vu dans le fait de devenir un centre de préparation aux Jeux une opportunité de fédérer une dynamique autour de la rénovation de nos installations et de nos équipements. Cette refonte va être profitable bien au-delà de l’horizon 2024. Nous avons capitalisé toutes les énergies dans cette optique : les collectivités locales, les fédérations sportives, le Département, la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Etat. Notre objectif ne s’est jamais limité à l’entraînement des sportifs de haut niveau. Nous prônons aussi l’éducation par le sport avec les établissements scolaires, le développement du sport santé et du tourisme sportif. Ces 4 axes majeurs profitent tous de notre expansion ».

Un lieu unique et fonctionnel d’hébergement, de restauration et de pratiques sportives variées. 350 mètres linéaires de quais pour embarquer. 25 kilomètres navigables sans obstacle sur le Lot avec un Courant faible. L’aimable climat du Sud-Ouest pour couronner le tout. La Base entend bien capitaliser sur ses nombreux atouts pour faire rayonner l’attractivité lot-et-garonnaise en matière sportive.

Investissons aujourd'hui, dessinons demain