Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Grand_Pau_Pays_de_Nay_Laherrère_Pau_Béarn_Habitat
Temps de lecture 4 minutes
article

Les contrats de territoires

La Région s’attache à soutenir chaque territoire à travers une action différenciée. Equité et transversalité sont au coeur de ses 51 contrats de territoire.

Publié le mercredi 25 mars 2020
  • #Politique contractuelle

Des politiques au plus près des territoires

Misant sur l’humain et la proximité, la force de la Nouvelle-Aquitaine réside dans la richesse et la diversité de l’ensemble de son territoire. La Région s’attache à soutenir chaque territoire à travers une action différenciée : mobilité du quotidien, tiers-lieux, maisons de santé, revitalisation des centres-villes et centres-bourgs,tourisme et économie de proximité, soutien aux agriculteurs ou encore équipements sportifs et culturels sont autant d’illustrations des interventions territoriales de la région.

La contractualisation, une politique adaptée à chaque territoire

La Nouvelle-Aquitaine compte 51 contrats de territoire. Ruralité, revitalisation, mobilité, logement, emploi local, toutes les thématiques sont abordées.

Pour favoriser l’émergence des projets sur le terrain, les contrats sont construits avec les élus locaux, les représentants associatifs, les chefs d’entreprises et les forces vives du territoire.

Afin de garantir le développement des atouts de chaque territoire, la Région apporte aussi une aide à l’ingénierie territoriale pour les secteurs vulnérables.

Trois types de contrats :

  • Le contrat d'attractivité pour les territoires les moins vulnérables ;
  • Le contrat de dynamisation et de cohésion pour les territoires en situation de vulnérabilité ;
  • Le contrat d'attractivité et de solidarité destiné aux territoires de contractualisation où siègent les anciennes capitales régionales du Poitou-Charentes et du Limousin.

 

La politique contractuelle, c'est aussi une logique de transversalité

Si toutes les thématiques de l’attractivité du territoire (numérique, culture, sport…), la transition écologique et énergétique, le développement économique, la mobilité, la formation et l’insertion professionnelle ou les offres de santé et les services de proximité peuvent être abordées dans les contrats de territoires, c’est parce qu’ils sont l’occasion de dialoguer autour des projets et de mobiliser l’ensemble des compétences régionales pour soutenir la démarche des territoires.

Les élus de territoire et chargés de mission territoriaux assurent le suivi et l’exécution du contrat.  Des rencontres régulières permettent de faire évoluer la feuille de route et d’ajuster l’aide ingénierie.  Chaque territoire bénéficie d’un appui régional structuré en fonction des projets de développement identifiés (projets structurants, services de proximité, développement économique, formation, politique de la ville, etc).

Quel contrat pour quel territoire ?

Dans le cadre d’une politique territoriale solidaire et co-construite, la Région réalise

des diagnostics territoriaux qu’elle partage avec les acteurs concernés pour mettre en évidence la capacité des territoires à se développer et à capitaliser sur ce potentiel.

L'enjeu est de s'appuyer sur les atouts de tous les territoires pour renforcer leur attractivité.

Dynamiques du tissu économique, attractivité, niveau de cohésion sociale, niveau de formation de sa population, accessibilité aux services de la vie courante… tous ces éléments sont analysés pour aboutir à une stratégie de développement et un plan d’actions adaptés aux spécificités locales.

 

Les chiffres

7,2 m€ pour le financement d’ingénierie  territoriale ;

35 diagnostics territoriaux réalisés entre 2018 et 2019

210 m€ mobilisés pour développer et accompagner ;

Près de 2 000 projets structurants. 

Investissons aujourd'hui, dessinons demain