Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

oloron_cc_manel
Temps de lecture 4 minutes
actualité

Une convention pour revitaliser Oloron

territoire

Oloron Haut Béarn

Le 24 septembre 2021, la Région a signé une convention de revitalisation du centre-ville de Oloron-Sainte-Marie avec les collectivités du territoire. Trois projets principaux ont été identifiés.

Publié le jeudi 14 octobre 2021
  • #Logement
  • #Politique de la ville

Au coeur d’un pôle d’activité économique et industrielle de 14 000 emplois, Oloron Sainte-Marie, commune de 11 000 habitants, est partie intégrante du bassin de vie de 33 000 habitants que constitue le territoire de la Communauté de communes du Haut Béarn. Oloron est identifiée comme la polarité principale et occupe des fonctions de centralité pour l’ensemble du territoire. Trois projets ont été priorisés par la convention signée dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt régional "Revitalisation des centres villes/bourgs".

La friche Rémazeilles

La friche Rémazeilles est un espace en attente de projet. Cet ancien garage, puis, magasin de meubles a été abandonné depuis plus de 10 ans. Situé plein cœur de ville, juste en face du parc municipal, il offre une surface de 2000 m². Rachetée pour la municipalité par l’établissement public foncier local (EPFL) Béarn-Pyrénées, la friche doit faire l’objet d’une réhabilitation.
Les partenaires du projet voudraient « proposer un espace convivial ouvert et propice à la mixité sociale, intergénérationnelle et à la jeunesse, en clair un lieu où les Oloronais et plus largement les habitants du Haut-Béarn pourraient se retrouver et échanger » résumait le maire d’Oloron et président de la communauté de communes du Haut-Béarn, Bernard Uthurry lors de sa présentation.
Pour la programmation du site, la Ville a retenu la société d’équipement des Pays de l’Adour et le collectif encore (architectes paysagistes) pour l'AMO (Assistance à Maîtrise d'Ouvrage). Les partenaires sont chargés « d’identifier ses futures fonctionnalités, puis définir son modèle économique et sa faisabilité opérationnelle ». « La pré-programmation du site se fera accompagnée d’un professionnel de la médiation et de la démarche participative, qui aura pour mission de recueillir la parole des Oloronais afin que le projet réponde du mieux possible à leurs attentes et besoins » précise le site internet de la ville.

 

Rues Louis-Barthou et rue de Révol

Visite_oloron_president_rousset_uthurry

La requalification des rues Louis-Barthou et rue de Révol est également une priorité pour les partenaires dans la redynamisation du centre-ville.

La ville voudrait offrir un parcours résidentiel  pour le centre-ville, c’est-à-dire, proposer « des solutions de logements adaptés à toutes les étapes de la vie : agrandissement de la famille, problématiques de vieillissement ou de handicap, difficultés financières, désir de devenir propriétaire… »

Le soutien régional (78000 euros), porte sur la pré-programmation de la friche Remazeilles et sur l'étude sur les parcours résidentiels.

La politique régionale de revitalisation

Adopté en avril 2019, l’appel à manifestation d’intérêt « revitalisation » a été clôturé fin 2020. Il vise à épréserver et renforcer une armature urbaine durable, accompagner les sites présentant des signes de dévitalisation avérés, développer pour ces sites une approche et des projets transversaux (habitat, commerces, services, mobilités, transition écologique et énergétique …) »

  • 36 villes et leur intercommunalité ont déposé leur candidature ;
  • 22 conventions d’accompagnement ont ou vont être adoptées par la Région ;
  • 14 villes sont en contact pour finaliser les conventions d’accompagnement dans le prolongement de l’AMI. Ces conventions devraient être finalisées au cours du 1er trimestre 2022.

Investissons aujourd'hui, dessinons demain