Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

les véhicules de la maison des mobilités Thouarsais
Temps de lecture 6 minutes
actualité

Maison des mobilités du Thouarsais : pour tous les déplacements

territoire

Thouarsais - Loudunais

Les habitants de la Communauté de Communes du Thouarsais trouvent, à "La Maison des mobilités", des réponses à leurs problématiques de mobilités solidaires ou de loisirs : location de véhicules afin de faciliter l'insertion professionnelle, de vélos électriques tout public ou encore des ateliers de conduite ou de réparation de vélo.

Publié le mercredi 12 octobre 2022
  • #Solidarité
  • #Transports

"Malgré ma formation d’aide à la personne, alors que les besoins sont importants, je ne trouve pas de travail. Des employeurs sont prêts à me recruter, mais n’ayant pas le permis, impossible de décrocher un poste." Ce témoignage d’Océane Léon-Henri, qui a poussé, il y a trois mois, la porte de la Maison des mobilités à Thouars, afin d’être accompagnée pour l’obtention de son code de la route, illustre à quel point la problématique de l’emploi est liée à celle de la mobilité. 
Une question que cette structure, implantée et portée par le Centre socio-culturel de Thouars, unique par l’éventail de services offerts autour de la mobilité, a prise à bras-le-corps sur ce territoire rural marqué par un fort taux de travail intérimaire. Dès 2016, elle a mis en place une expérience de transport solidaire. Son principe : des chauffeurs bénévoles défrayés au kilomètre permettent à des personnes sans moyen de locomotion de se déplacer. "Ce service existe toujours, mais il correspond davantage aux besoins de personnes plutôt âgées pour aller faire leurs courses ou se rendre chez le médecin, souligne, Christine Ethioux, directrice du centre socio-culturel. Nous avons engagé avec la communauté de communes et plusieurs partenaires de l’emploi une nouvelle démarche en ciblant les besoins de mobilité dans une logique d’insertion professionnelle." Le souhait était de compléter l’offre de mobilité sur la communauté de communes qui était insuffisante et ne proposait pas des transports réguliers domicile-travail. 
 

Quand mobilité rime avec loisirs et solidarité

"Le projet a vite abouti car il y avait une forte volonté politique qui s’est traduite par un accompagnement technique et financier important, poursuit Sébastien Oger, directeur-adjoint du centre socio-culturel. A partir du diagnostic du territoire réalisé par les services de la communauté de communes, une commission mobilité s’est créée, regroupant 20 partenaires, dont les collectivités territoriales, les agences d’intérim, qui nous ont fait remonter les besoins et problématiques de mobilité rencontrés par les intérimaires mais aussi la mission locale, Pôle Emploi ou encore le CCAS, pour ne citer qu’eux."
De ce travail collectif est né en 2018 cette Maison des mobilités avec une double vocation. Un objectif solidaire via le service de location solidaire qui a été soutenu par l’Etat, le Département mais aussi la Région Nouvelle-Aquitaine avec un financement de 15 000 euros, facilitant l’acquisition de 23 véhicules (voitures thermiques et électriques, scooters thermiques et électriques, des vélos électriques, ainsi que des trottinettes électriques). L’autre volet s’adresse plus au grand public avec la mise à disposition des vélos de la Communauté de communes du Thouarsais, Tvélo, dans une logique de loisirs, avec du conseil sur les solutions alternatives à la voiture individuelle ou encore avec la proposition d’ateliers vélo.
 

Lever les freins à l’embauche ou à la formation

Concernant l’axe solidaire, cœur de l’activité de la Maison des mobilités qui compte trois salariés, les personnes y sont orientées par des prescripteurs ayant identifié un besoin lié à une possibilité d’emploi et/ou de formation. "A partir de là, nous effectuons un diagnostic de leur besoin avec toujours l’objectif de lever les freins", poursuit Lisa-Marie Baraton, conseillère en mobilité. Cette réponse peut prendre diverses formes : de l’information sur les moyens de déplacement sur le territoire (train, bus…) ou "en leur faisant simplement prendre conscience qu’ils peuvent aussi utiliser leur vélo quand ils en ont un et quand ça se justifie". Autre possibilité : la location de l’un des véhicules de la Maison des mobilités (d’une semaine à trois mois maximum à un prix préférentiel), un service qui peut être complété par des solutions plus durables : accompagnement au code de la route, financement du permis de conduire ou aide à l'achat d'un véhicule par le biais de micro-crédits ou d’aides financières. "Sur ce volet accompagnement, nous venons par exemple de mettre en place pour les personnes qui passent le code ou le permis des séances de sophrologie pour les aider à gérer leur stress. Nous sommes continuellement dans une logique d’innovation et forcément dans celle de recherche de financements", note Sébastien Oger.
Quant à l'accueil du grand public, il peut être complémentaire avec la location d’un Tvélo pour répondre à un besoin ponctuel mais aussi par les ateliers où les personnes apprennent ou réapprennent à faire du vélo, à le réparer ou encore, grâce à la recyclerie, à s’équiper à moindre coût.  
"Le but est de ne jamais laisser partir une personne qui a poussé notre porte sans une solution de mobilité et ceci afin d’éviter les situations où elle pourrait refuser un emploi ou une formation faute d’un moyen de déplacement."
Dans cette logique, la Maison des mobilités fait des permanences dans plusieurs communes de l’agglomération, afin de répondre aux attentes du plus grand nombre.   
 

Maison des mobilités 

21, avenue Victor Hugo, 79100 Thouars
Tél : 05 49 66 76 40
email : cscmobilite79100@gmail.com
 

Plus d'infos sur le site du centre culturel du Thouarsais

Investissons aujourd'hui, dessinons demain