Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Bressuire - copyleft Twingoman
Temps de lecture 3 minutes
article

Présentation du Bocage Bressuirais

Le territoire du Bocage Bressuirais est organisé en communauté d’agglomération, composée de 33 communes pour 73 527 habitants. Ce territoire s'étend sur une superficie est de 1 318,76 km².

Publié le jeudi 19 mars 2020
  • #Politique contractuelle

Un territoire de projet

Il se situe en périphérie des grandes agglomérations de Nouvelle-Aquitaine (Poitiers, Niort, La Rochelle) et à l’écart des grandes infrastructures. Il est en proximité des Pays de la Loire (Nantes, Angers) par la RN 249 et l’A87.

Organisé autour d’une ville centre, Bressuire, le territoire se compose également d’un réseau de petits pôles urbains : Mauléon, Cerizay, Nueil-les-Aubiers et Moncoutant.

Si la ruralité définit le Bocage Bressuirais, le caractère industriel du territoire est également très prégnant au travers d’un réseau dense de PME œuvrant dans divers domaines (agro-alimentaire, construction, mobilier, automobile...). Le territoire qui compte près de 5 700 entreprises est un des 5 bassins les plus industriels de Nouvel Aquitaine en nombre d’emplois. Le poids de l’industrie et de l’agriculture se traduit par des « usines » à la campagne qui cohabitent avec un réseau dense de TPE.

La population du Bocage Bressuirais augmente et se compose d’une part importante de jeunes. En tant que population dont la part augmente, la population jeunes doit être ciblée et ses besoins pris en compte de manière intégrée et lisible pour entretenir le dynamisme du territoire. On notera également, une sociologie particulière dans les communes de Cerizay, Bressuire ou Nueil-Les-Aubiers qui accueillent des populations issues de l’immigration. Cette situation génère des problématiques d’intégration et d’insertion professionnelles pour ces populations.

Malgré des politiques en faveur du développement durable et le développement de modes de transports collectifs, le « mode routier » est largement prédominant sur le territoire du Bocage Bressuirais. En matière de déplacements domicile-travail, c’est presque 85% des actifs qui utilise une voiture. On notera que 56% des flux domicile-travail sortants sont dirigés vers la Région Pays de la Loire.

La situation de vulnérabilité du territoire

La nouvelle politique contractuelle de la Région apporte un soutien différencié en fonction du degré de vulnérabilité du territoire. Quatre domaines de vulnérabilité ont été définis au regard des compétences principales et ambitions régionales pour caractériser la situation relative des territoires :

  • le revenu des ménages,
  • l’emploi et le marché du travail,
  • le niveau de formation de la population,
  • la démographie et l’accessibilité aux services de la vie courante.

Trois niveaux de vulnérabilité ont été retenus : moins vulnérable, intermédiaire, plus vulnérable. 

Le Bocage Bressuirais a été qualifié de territoire plus vulnérable par la Région, en comparaison aux Communautés d’Agglomération de Nouvelle Aquitaine, sur les 4 domaines de vulnérabilité observés.

Investissons aujourd'hui, dessinons demain