Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

office de tourisme_roque-gageac
Temps de lecture 6 minutes
actualité

Un office de tourisme troglodyte

territoire

Périgord Noir

Construit dans la célèbre falaise de calcaire de La Roque-Gageac, plus beau village de France, le bureau d’information touristique est une antenne de l’office de tourisme de Sarlat-Périgord noir. Offrant un excellent accueil face à la Dordogne, il permet aux touristes de découvrir les beautés et les activités des environs.

Publié le mardi 7 juin 2022
  • #Tourisme

Randonneurs, motards ou visiteurs d’un jour, en cette belle après-midi ensoleillée de mai, les touristes arrivent par grappes entières sur les bords de Dordogne. Pourtant, nous sommes en pleine semaine. Il faut dire que le site qu’ils s’apprêtent à visiter vaut le détour : La Roque-Gageac. Classé « Plus beau village de France » depuis la création du label dans les années 1980, le village a su attirer les touristes.  A 17 kilomètres au sud de Sarlat, c’est un point d’arrêt obligatoire, voire même un point de départ pour qui veut visiter les lieux les plus emblématiques de la vallée de la Dordogne.

Niché dans la falaise

Le village niché entre la falaise et la rivière Dordogne a en effet de beaux atouts. Et maintenant, un bureau d’informations touristiques à part entière qui se mêle à la topographie des lieux et qui sera inauguré cet été 2022. L’an dernier, en pleine année Covid, pas moins de 55 000 personnes ont poussé ses portes. C’est dire si le lieu a montré toute sa pertinence. Il remplace un point d’accueil touristique qui se trouvait le long de la Dordogne. Mais, outre le fait d’être trop petit pour un tel village, il se retrouvait régulièrement les pieds dans l’eau.

La directrice adjointe de l’office de tourisme de Sarlat-Périgord noir, Katia Veyret se souvient : « tous les ans, nous devions déménager entièrement les lieux avant l’arrivée des crues. Jérôme Peyrat, le maire de la Roque-Gageac et président de l’office de tourisme Sarlat-Périgord noir complète : « La Roque-Gageac est soumis  à un plan de prévention des risques inondations car la Dordogne peut monter jusqu’à  5 à 6 mètres par rapport au lit normal. Mais aussi à un plan de prévention des risques mouvement de terrain à cause de la falaise. » 

Office de tourisme de la roque-gageac

S’appuyer sur les atouts topographiques

Ces risques, c’est aussi toute la beauté de la carte postale de La Roque-Gageac : un village lové et agrippé contre sa falaise en bord de Dordogne. Mais alors, où bâtir un bureau d’informations touristiques digne du village et des spécificités du lieu ?
Plutôt que d’éviter ces contraintes topographiques, il a été décidé de les utiliser. Aujourd’hui, le très moderne bureau d’informations touristiques (BIT) observe la rivière, sans risque d’avoir les pieds dans l’eau et se niche dans la falaise de calcaire. Un bâtiment troglodyte en somme, comme beaucoup d’habitations historiques du village.
Mais le BIT s’appuie sur un autre emblème du village : le jardin exotique fondé en 1960 par Gérard Dorin. Il se situe sous ce jardin qui a été décaissé en toute petite partie pour recouvrir l’actuel BIT et s’y élargir sur la toiture.

Une position qui vaut au bâtiment de bénéficier du microclimat propre au village. L’hiver, la falaise située plein sud rejette un peu de chaleur évitant ainsi le gel ; et l’été la pierre rafraîchit les lieux. Ces aspects bioclimatiques idéaux garantissent au BIT une économie substantielle d’énergie.

Finaliste du « village préféré des Français »

Katia Veyret se réjouit : «  Nous avons un bureau d’informations touristiques digne de ce nom pour un village à part. La Roque-Gageac possède une identité particulière, c’est un lieu exceptionnel de la vallée de la Dordogne qui fait que le tourisme ne cesse de se développer. »
Le BIT a, en effet, accompagné l’activité touristique du village qui va crescendo. L’accession de La Roque-Gageac en finale de l’émission animée par Stéphane Bern, « Le village préféré des Français » en juin 2017 a accéléré le phénomène.
Le maire précise : « L’été suivant l’émission, le village débordait de touristes. Il n’y a plus de basse saison ici. Dès qu’il y a un rayon de soleil, les visiteurs arrivent. » Egalement vice-président de la Communauté de communes Sarlat-Périgord Noir, Jérôme Peyrat poursuit : « La Roque-Gageac et son bureau d’informations touristiques permet de redéployer les touristes vers les autres lieux emblématiques de la Vallée de la Dordogne. 

Position idéale

Intérieur de l'office de tourisme de la roque-gageac

Pour cela, les visiteurs trouvent toute l’information nécessaire dans les 160 mètres carrés du BIT.  La Région a attribué une aide de 150 000 euros pour la construction du bâtiment sur un cout total de 680 000 euros TTC.

Bénéficiant d’une position idéale sur le flanc est de la falaise du village, et étant doté de grands parkings à ses abords, le bureau d’informations touristiques est alors devenu un lieu vivant et un repère pour les touristes. D’ici, ils partent en randonnée dans le massif forestier au-dessus du village, en canoë ou en gabare sur la Dordogne, ou encore en vélo à la découverte des beaux villages et châteaux des environs.

Investissons aujourd'hui, dessinons demain