Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Soudeur penchée sur pièce métallique avec étincelles de soudure
Temps de lecture 7 minutes
actualité

Le Pôle Métal 2S s’affirme dans le Nord Deux-Sèvres

Créé en 2018 pour donner à la métallurgie du Nord Deux-Sèvres une visibilité, le Pôle Métal 2S compte 26 entreprises adhérentes. Il agit autour de trois grands objectifs : faciliter le recrutement, changer le regard sur la métallurgie et permettre, grâce à la mutualisation des moyens, l’accès à de nouveaux marchés.

Publié le lundi 4 juillet 2022
  • #Économie territoriale
  • #Création d'emplois
  • #Emploi

Pour promouvoir ses actions, il n’est pas rare que le cluster métallurgie du Nord Deux-Sèvres, le Pôle Métal 2S, donne rendez-vous au sein de la nouvelle Cité de la jeunesse et des métiers située dans le quartier de la gare à Bressuire. Et pour cause, ce pôle est né en 2018, d’une problématique commune à six entreprises du territoire du Bocage Bressuirais et à la Maison de l’Emploi : le recrutement. « L’objectif premier de cette création était de casser l’isolement dans lequel ces entreprises se trouvaient », rappelle Jean-François Nicolas, nouveau président du Pôle et responsable de l’entreprise OMA SAS à Cerizay, « afin qu’elles trouvent ensemble des solutions pour attirer les demandeurs d’emploi et contribuer à ce que les jeunes s’orientent dans les métiers de l’industrie souffrant de manque de visibilité ». 

Ce qui est paradoxale sachant que, sur le territoire, la métallurgie représente une grosse part de l’activité économique : elle est la 6e filière phare du département et compte une forte représentation de TPE/PME, près d’une centaine allant de 5 à 100 salariés.

La semaine de la métallurgie
Le Pôle Métal 2S va organiser, du 10 au 14 octobre 2022, la « semaine de la Métallurgie » à la cité de la jeunesse.

Tous les savoir-faire

Très vite la structure a su fédérer de nouveaux membres. Le Pôle compte 26 entreprises, réparties sur un territoire allant de Thouars à Parthenay, pour 1250 salariés et un chiffre d’affaires de 220 millions d’euros. « Nous représentons toutes les compétences du secteur : emboutissage, pliage, traitement de surface, découpe laser… » A côté de ces questions d’emploi et de promotion/valorisation des métiers, le Pôle s’est donné également comme grande priorité la mutualisation des moyens et des savoir-faire pour accompagner des projets collaboratifs et le développement commercial.

Si, ces dernières années le cluster qui a fait la preuve de son intérêt, connaît une hausse d’adhérents, le souhait n’est pas autant de grossir pour grossir. « Nous concentrons nos efforts à l’échelle du Nord Deux-Sèvres, là où le secteur est le plus représenté », précise Jean-François Nicolas. « C’est une question de réactivité. Il est important, en cas de problématique urgente, de pouvoir organiser une réunion au pied levé. »

Des postes non pourvus

Une réactivité qui permet au Pôle d’engager toute une série d’actions en faveur de l’emploi quand les besoins s’en font ressentir, ce qui est le cas actuellement. « Sur les 26 entreprises, on estime qu’une quarantaine de postes ne sont pas pourvus. Et la tendance des besoins est à la hausse avec les départs à la retraite attendus. »

Ce qui passe par la mise en place de formations spécifiques, avec le GRETA, à destination des publics adultes sur des métiers comme soudeur et usineur, principales attentes des membres. Le cluster est aussi présent sur les jobs dating du territoire. Il propose avec Pôle Emploi des visites d’entreprises pour faire découvrir les métiers de la métallurgie. « Ce qui porte ses fruits », comme le souligne Céline Proust chargée de projet au Pôle.  « Dernièrement sur quatre rendez-vous, une personne, venant des métiers de bouche, s’est engagée dans une formation. » Dans cette logique, le cluster est en train de répondre à l’appel à projets de la Région Nouvelle-Aquitaine AFEST, qui a pour objet de financer des actions spécifiques afin de rapprocher les personnes en recherche d'emploi des entreprises.

« On parle mieux de ce que l’on connaît »

Lutter contre les a priori constitue une grosse part du travail du cluster auprès des demandeurs d’emploi, mais aussi en direction des jeunes. Plusieurs partenariats, à travers le CLEE (Comité local école entreprise), ont été engagés avec les lycées et collèges du secteur afin de faire connaître les métiers par des visites d’entreprises et l’organisation de stages. Et parfois, les actions prennent des formes très originales. « Par exemple, avec le collège de Cerizay nous avons monté une opération « vis ma vie ». La principale est venue à sein de mon entreprise pendant une journée », explique Jean-François Nicolas, « et moi j’ai suivi deux classes de 4e et 3e pour comprendre les problématiques d’orientation. On parle mieux de ce que l’on connait. »

Face à ces problématiques d’emploi, le Pôle Métal 2S agit également en direction de ses membres par la mise en place de boites à outils. « Une entreprise qui recrute une personnes tous les trois ans n’a pas forcément les codes, poursuit Céline Proust. Aussi nous sommes là pour les épauler, via des formations sur l’entretien d’embauche, la formation, la fidélisation des salariés, la mobilité et sur l’image de l’entreprise. »

Être présent

La dimension business est aussi clairement affichée. « Mieux se connaître permet de se regrouper pour s’ouvrir à de nouveaux marchés de plus grande envergure, précise Jean-François Nicolas. « Une telle organisation est assez originale dans le monde de la métallurgie, mais elle nous permet clairement d’être plus fort et d’être présent. » Ce qui se traduit par la participation à des salons importants difficiles d’accès pour les petites entreprises, comme celui de l’Industrie du Grand Ouest à Nantes.

Pour son président, le Pôle a aussi un rôle à jouer en matière d’attractivité. « Notre présence sur le territoire conjuguée aux bonnes infrastructures routières qui nous placent à 1h de Nantes et d’Angers et à la qualité de vie, font du Nord des Deux-Sèvres, une terre d’accueil indéniable pour des structures qui cherchent à s’implanter », conclut celui-ci.

Les coordonnées du cluster

Pôle Métal 2S
7 place de la Gare 79300 Bressuire
Tél. : 05 49 81 19 20 / 06 68 31 98 08
polemetal2s@gmail.com

Investissons aujourd'hui, dessinons demain