Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Vue des quais de Blaye depuis la Garonne
Temps de lecture 7 minutes
actualité

Le Cadet de Haute-Gironde

territoire

Haute Gironde

Le contrat néo-aquitain de développement de l’emploi sur le territoire (Cadet) de Haute-Gironde cherche à redynamiser ce territoire à dominante rurale par l’animation économique et l’ingénierie territoriale. Accompagnement des entreprises, soutien à l'entreprenariat, développement de l'économie sociale et solidaire sont notamment au programme de sa feuille de route.

Publié le mercredi 7 décembre 2022
  • #Économie territoriale
  • #Emploi
  • #Entreprise

Les Cadet ont été créés pour appuyer les politiques régionales dans les territoires vulnérables ou ayant connu un sinistre économique. On en compte 7 dans la région. Ils cherchent à leur permettre d’opérer un retournement économique et de renforcer leur attractivité. La particularité du dispositif est la présence à temps plein d’un agent dans chaque territoire, chargé d'établir un lien de proximité avec tous les acteurs présents localement (services des EPCI, acteurs institutionnels, entreprises…).

Contacts et partenariats

Sébastien Bonzi, chef de projet du Cadet de Haute-Gironde, est en poste depuis février 2021. En presque deux ans, il a rencontré une centaine d’entreprises et porteurs de projets, donnant lieu au dépôt d’une quarantaine de dossiers auprès de la Région Nouvelle-Aquitaine. Près d’un million d’euros d’aides directes auront ainsi pu être attribués à des projets du territoire.

Il a aussi participé à plusieurs dizaines de réunions avec des partenaires variés (techniciens et élus de Haute Gironde, autres collectivités, services de l’Etat, réseaux consulaires et acteurs du monde économique), pour développer un réseau solide et prendre part à la vie du territoire.

Le chef de projet Cadet conduit également un travail de consolidation des différentes études et diagnostics pour établir une photographie précise de la réalité économique du territoire. Cet état des lieux permettra de déterminer, au-delà des grands axes communs aux différents territoires Cadet, les problématiques spécifiques à la Haute Gironde.

La Haute Gironde, en forte évolution

La Haute-Gironde est un territoire en forte évolution. Elle conserve tous les attributs d’un territoire à dominante rurale. Le territoire de 62 communes est composé de 56 communes peu denses ou très peu denses, considérées comme « rurales » qui regroupent 74 % des habitants et de 6 communes denses, considérées comme « urbaines », dont Blaye, Cubzac les Ponts, Saint André de Cubzac. Seule la Communauté de communes de l’Estuaire est classée en territoire à vulnérabilité  forte, les communautés de communes de Blaye et de Latitude Nord Gironde en vulnérabilité intermédiaire.

Une feuille de route

Les échanges réalisés lors des dix-huit mois suivant la prise de poste du chef de projet Cadet sur le territoire de Haute Gironde avec les EPCI et l’ensemble des acteurs économiques du territoire ont permis d’élaborer une feuille de route partagée et spécifique au territoire présentant les actions à mener au travers des différents axes d’intervention du Cadet. Le 1er décembre 2022, les différents partenaires de la Région ont ainsi défini avec elle les axes de la mission du Cadet pour les années à venir.

Axe 1 : Accompagner et soutenir les entreprises du territoire

  • Soutenir les projets innovants, les transitions ;
  • Faciliter l’accès des entreprises aux réseaux régionaux, comme le programme « Usine du Futur » ou les pôles de compétitivité,
  • Relayer les appels à projets de la Région et de ses partenaires pour stimuler l’innovation et concrétiser les projets « dormants » ;
  • Accompagner la transition énergétique des entreprises industrielles et de services de Haute Gironde (sorties des énergies fossiles des sites industriels, mobilisation d’ingénieries dédiées à la compétitivité énergétiques…).

Axe 2 : Promouvoir et soutenir l’entrepreneuriat : créations, reprises, transmissions

Accompagner les entreprises nouvellement créées

  • Soutenir les initiatives locales ;
  • Rompre l’isolement du jeune dirigeant ;
  • Aider à la recherche de financements.
  • Conserver des liens avec les jeunes entreprises rencontrées pour s’assurer de leur maintien les premières années (période la plus risquée).

Contribuer au maintien des activités existantes

  • Détecter et accompagner les cessions d’entreprises ;
  • Soutenir les entreprises qui rencontrent des difficultés conjoncturelles ;
  • Mobiliser le plus tôt possible l’expertise de l’unité entreprise en retournement de la Région dès que des difficultés sont détectées.

Axe 3 : Accueillir les activités économiques sur le territoire

  • Encourager la création d’entreprises ou l’implantation d’entreprises permettant de diversifier le tissu économique local ;
  • Produire un schéma d’accueil des activités économiques (SAE) ;
  • Recenser les friches et locaux d’activités vacants en lien avec le travail qui débute au niveau des communautés de communes ;
  • Identifier les zones à aménager, à requalifier ;
  • Conforter les commerces en centre-ville/centre-bourg (de manière conjointe aux opérations de revitalisation territoriale de Saint-André-de-Cubzac, Saint-Ciers-Sur-Gironde, Bour-sur-Gironde et Blaye) ;
  • Travailler l’image et la lisibilité du territoire ;
  • Conduire une démarche de marketing territorial.

Axe 4 : Orienter et former pour l’emploi : Valoriser et soutenir les compétences dans une logique de maillage territorial

  • Mobiliser les outils de la GEPCT pour répondre aux besoins métiers et compétences des entreprises ;
  • Accompagner les entreprises dans l’expression et la formalisation de leurs besoins ;
  • Promouvoir auprès des entreprises les outils mis en place par la Région à l’image de la plateforme Talents d’Ici ;
  • Développer l’emploi local par la formation sur les métiers en tension ;
  • Promouvoir localement les métiers en tension ;
  • Soutenir les actions du Centre de formation multimétiers de la Haute Gironde (CFM de Reignac) ;
  • Soutenir le développement du Campus des métiers et des qualifications « Maintenance en environnement sensible ». Ce campus s’inscrit dans une démarche collective de développement économique pour l’emploi.

Axe 5 : Faire du territoire une référence de l’économie sociale et solidaire

  • Appuyer la constitution d’un pôle d’économie circulaire à l’échelle du territoire
  • Coordonner les différents projets présents ou à venir sur le territoire ;
  • Appuyer les projets d’innovation sociale ;
  • Aider à l’émergence d’un « Solibat estuarien » en fonction des résultats de l’étude de définition conduite par les Compagnons Bâtisseurs ;
  • Soutenir l’initiative « Territoire zéro chômeur de longue durée » qui démarre sur la Communauté de communes de l’Estuaire ;
  • Conforter l’activité et le modèle économique des sociétés d’insertion par l’activité économique du territoire.
 
GEPCT
L'acronyme signifie Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences sur les territoires

Investissons aujourd'hui, dessinons demain