Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Rives_de_la_Charente_a_Port_d_Envaux_CT
Temps de lecture 6 minutes
actualité

Flow Vélo, le tourisme à vélo de l’Atlantique au Périgord

De Thiviers en Dordogne à l’ile d’Aix en Charente-Maritime, la Flow vélo compte désormais 90% de son itinéraire en site propre. En à peine 5 ans d’existence, elle s’est imposée comme un itinéraire cyclotouriste de choix du paysage hexagonal.

Publié le jeudi 9 juillet 2020
  • #Tourisme
  • #Particulier

Elle a commencé modestement avec des bouts de voie ferrée reconvertis et des chemins de halage, pour un petit tiers de ses 290 kilomètres en site propre. Mais le succès de ce nouvel itinéraire qui longe en grande partie le fleuve Charente et la volonté des partenaires qui ont su y voir une belle opportunité touristique, ont permis à la flow vélo d’arriver, 5 ans après ses débuts, à près de 90% du trajet en site propre, c’est-à-dire, composé de voies uniquement cyclables.
Première destination des Français pour le tourisme à vélo, la Nouvelle-Aquitaine développe une politique volontariste de soutien au cyclotourisme. Elle soutient notamment l’amélioration de l’infrastructure et le développement de nouveaux services.

L'itinéraire de la Flow vélo
Carte de la Flow vélo

Itinéraire familial et sportif

Groupe_d_amis_a_velo_au_bord_de_la_Charente

Se faire un peu les jambes dans le parc naturel Périgord-Limousin, rejoindre Angoulême puis les abords de la Charente et pédaler au milieu des vignes qui donnent pineau et cognac ; découvrir les villes d’art et d’histoire de Jarnac, Cognac, Saintes, Rochefort, avant d'embarquer pour l'Ile d'Aix… voilà les grandes étapes à découvrir en pédalant sur la véloroute Flow Vélo.

L’été dernier, Stéphane et ses trois enfants ont laissé la voiture à Angoulême et sont partis rejoindre la côte Atlantique. Si les deux plus âgés ont avalé les kilomètres sans dénivelé, la plus jeune a tranquillement passé les journées dans sa remorque à regarder les paysages. Nuits en camping le long de la Charente, activités dans les villes étapes et baignade ont laissé de bons souvenirs à toute la famille. Les passages de bac à Dompierre-sur-Charente, Chaniers et Soubise ont été des moments appréciés. « Le bac à chaîne de Dompierre est une vraie curiosité », note Stéphane. Il est le dernier en service, actionné par une simple manivelle.

De son côté, Christophe préfère faire des boucles plus courtes à partir de la partie périgourdine, plus vallonée et plus sauvage, au cœur du parc naturel régional Périgord Limousin et au-delà, en Sud Charente. Tous apprécient ce tourisme de proximité, « qui nous donne un point de vue dépaysant sur des lieux proches de chez nous », observe Christophe.

Le dénivelé positif total sur l’ensemble des 290 km que constituent la véloroute ne dépasse pas 800m et se situe principalement sur la première partie de l’itinéraire. Depuis Angoulême où elle colle la Charente, elle descend plutôt en pente très douce jusqu’à l’océan. Cette douceur du trajet est appréciée des familles. La présence de l’eau, sur près de la moitié du tracé contribue aussi à son charme à la fois langoureux et paisible.

Un exemple réussi de partenariat

Velo_au_bord_de_l_ocean

La Flow vélo offre un exemple réussi de collaboration entre collectivités et territoires. Avec la mobilisation des maîtres d’ouvrage et notamment des départements de la Charente et de la Charente-Maritime, la Flow Vélo déploie une infrastructure de qualité sur tout son parcours. De l’Atlantique au Périgord, l'itinéraire devrait accueillir plus de 200 000 visiteurs par an et contribue à valoriser les territoires traversés, riches en patrimoine naturel et historique. La Flow vélo répond à des objectifs bien définis en phase avec un nouveau tourisme en pleine expansion.

Partenaire de l’itinéraire, la Région Nouvelle-Aquitaine a également participé au comité d’itinéraire - à hauteur de 10 000 € par an sur la période 2019/2020 - et a réalisé plusieurs accompagnements financiers en soutien à l’amélioration de l’infrastructure (700 000 € au total sur 2018/2019).

Un projet régional global pour les véloroutes

Un cyclotouriste dépense en moyenne 25 % de plus qu’un visiteur "classique". L’itinérance est ainsi un atout pour les territoires et notamment pour les territoires intérieurs. C'est pourquoi, la Région consacre 2 millions d’euros à cette thématique. Les retombées économiques potentielles générées par la réalisation de l’ensemble de ce réseau d’itinéraires sont de l’ordre de 272 millions d’euros.

Le soutien à la Flow Vélo s’inscrit dans le cadre du schéma des véloroutes 2020-2030, adopté lors de la séance plénière du 29 mai 2020. Il fixe trois grands objectifs en la matière pour les 10 prochaines années :

  • Elaborer un maillage d’infrastructure équilibré sur l’ensemble du territoire de Nouvelle-Aquitaine ;
  • Favoriser les retombées économiques, estimées, pour l’ensemble du maillage à plus 100 M d’euros sur les territoires à l’horizon 2030 ;
  • Créer une offre de services et de promotion adaptée aux différentes clientèles et donc aux différents usages.
Une démarche collective

La Flow Vélo est un projet porté par :

  • 1 Région, Nouvelle-Aquitaine ;
  • 3 Départements, Dordogne / Charente / Charente-Maritime ;
  • 4 communautés d’agglomération, Grand Angoulême / Grand Cognac / Saintes / Rochefort Océan ;
  • 6 communautés de communes, Marches du Périg’Or Limousin - Thiviers - Jumilhac / Périgord Vert Nontronnais / La Rochefoucauld, Porte du Périgord / Haute-Saintonge / Cœur de Saintonge / Vals de Saintonge.

Investissons aujourd'hui, dessinons demain