Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

FD_Dolus_d'oléron_êcopole
Temps de lecture 2 minutes
actualité

Chasseneuil, le réseau de chaleur sort du bois

territoire

Charente Limousine

Depuis décembre dernier, la commune de Chasseneuil-sur-Bonnieure a créé un réseau de chaleur alimenté par une chaufferie au bois déchiqueté pour chauffer un groupe de bâtiments communaux.

Publié le lundi 31 août 2020
  • #Déchets
  • #Énergies renouvelables
  • #Collectivité territoriale

À la suite d’une expérience plus que satisfaisante d’une chaudière mixte installée depuis 2003 mais à bout de souffle, la commune de Chasseneuil-sur-Bonnieure a décidé de se doter d’un nouveau réseau de chaleur alimenté par une chaufferie automatique au Bois déchiqueté pour chauffer un ensemble de sites gérés par la municipalité.

Bâtiments communaux

Ainsi, les trois niveaux de la mairie, les écoles maternelleles écoles maternelles et primaire (soit huit classes), la cantine, la garderie périscolaire, l’école de musique et le tiers-lieu bénéficient de cet équipement. Ces bâtiments sont reliés par un réseau d’une longueur de 170 mètres. Un silo enterré peut contenir 56 m3 de plaquettes. Le chantier, qui s’est déroulé à l’automne dernier, n’a perturbé ni les cours ni les services municipaux.

Écolo-économique

« C’est un choix écologique et économique, car notre commune est située dans un secteur forestier, qui compte plusieurs scieries fabriquant des plaquettes de Bois de qualité. Nous Allons ainsi faire appel au tissu économique local, en privilégiant les circuits courts, diminuant notre consommation d’énergies fossiles et notre empreinte carbone. Cette installation évite l’émission de 77 tonnes de CO2 par an », explique le maire Jean-Claude Fourgeaud.

Cette chaufferie Bois d’une puissance de 200 kW produira annuellement 393 000 kWh, permettant de couvrir 90 % des besoins de chaleur, les 10 % restants seront assurés par la chaudière d’appoint au gaz naturel. Cette dernière est utilisée lors de températures négatives très basses, ou lors de travaux d’entretien, ce qui offre davantage de souplesse.

Les chiffres

Le budget 460 722 €HT ;

Durée de travaux : 2 mois ;

Date livraison : décembre 2019 ;

110 tonnes/an de plaquettes forestières, issues d’entreprises locales, alimenteront la chaufferie ;

Cette chaufferie Bois permettra de couvrir 90 % des besoins.

 

Investissons aujourd'hui, dessinons demain