Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Bergerac - J Peyrou - Nouvelle-Aquitaine
Document stratégique

La stratégie de développement du Grand Bergeracois

Les enjeux identifiés ont permis de définir la stratégie de développement suivante s’articulant autour de trois défis structurants.

1. Accompagner les mutations économiques en construisant un territoire plus fluide et plus mobile

Création d'un véritable écosystème favorable au développement d'activités économiques

Insérer et accompagner les entreprises dans un véritable écosystème économique qui pourrait leur permettre d’accroître leur compétitivité (par des jeux de coopération ou d’alliances) et/ou de trouver de nouveaux débouchés (donneurs d’ordre, nouveaux clients via l’export...), le guichet unique est une action centrale de ce chantier.

Projets structurants

  • Création d’un guichet unique
  • Développement et pérennisation du cluster B
  • Développement du parcours résidentiel des entreprises
  • Reconversion du site de l’ESCAT

Développer et accompagner la mobilité du territoire

Le territoire soutient fortement la modernisation de la ligne ferroviaire Libourne<->Bergerac et souhaite travailler à la mobilité dans sa globalité pour permettre à celui-ci d'être un territoire fluide et connecté.

Projets structurants

  • Établissement du "contrat d'axe ferroviaire"
  • Définition d'un projet urbain pour le quartier de la gare de Bergerac

Renforcer la qualité de vie et l'accès aux services

Il est nécessaire d'améliorer les infrastructures et l'accès aux services pour répondre aux besoins des habitants actuels et à venir du Grand Bergeracois, y compris des jeunes.

Projets structurants

  • Création et extension de maisons de santé
  • Soutenir une véritable inclusion des jeunes en facilitant l’accès au logement
  • Revitalisation des centres-bourgs, centres villes

2. Affirmer la vocation agricole et productive du territoire, de manière durable et collaborative

Projet alimentaire du Grand Bergeracois

Le projet alimentaire de territoire vise l'excellence alimentaire dans une dynamique d'excellence environnementale. L'agriculture et la viticulture représente environ 10% de l'emploi local contre 5% sur la Région. Le territoire souhaite anticiper les mutations d'un monde en transition qui nécessite d'intégrer de nouvelles exigences sociales, environnementales et culturelles, pour produire de la valeur ajoutée avec une gestion raisonnée des ressources.

Projets structurants

  • Création de la plate-forme TITEC
  • Aménagement de halles
  • Abattoirs, ateliers de découpe, transformation et commercialisation (viande, fruits, légumes)
  • Accompagnement de l’IVBD

Accompagner et anticiper les mutations énergétiques, environnementales...

D'autres secteurs peuvent impacter positivement le territoire en anticipant le changement climatique. Les travaux et le partage d'expériences seront indispensables à ces actions.

Projets structurants

  • Travaux d’efficacité énergétique
  • Laboratoire d’innovation territorial (IVBD)

3. Affirmer l’identité du Grand Bergeracois, renforcer son attractivité et son rayonnement

La culture comme levier de développement et marqueur du territoire

Le Grand Bergeracois a un potentiel d’attractivité : Cyrano, Vin de Bergerac, Bastides, la Dordogne, patrimoine culinaire, production agricole, la présence d’un aéroport international... Il peut sur cette base construire un panier de biens mettant en l’avant l’ensemble des atouts et développer une marque territoriale plus identifiable pour attirer et fidéliser de nouveaux touristes et de nouveaux résidents. La tête de pont de cette stratégie pourrait être un événement « autour du concept du nez » qui peut se décliner de mille et une façon, mondialement connu avec la tirade Cyrano, il participerait à singulariser le territoire.

Projets structurants

  • Expérimentation d’une démarche « droits culturels », avec le soutien de la Région sur l’ingénierie pour expérimenter, en 2019/2020, une approche du territoire qui conduise les personnes à apporter les ressources de leur culture aux autres et favoriser, ainsi, le développement humain du territoire.
  • Un festival à rayonnement régional, voire national-international, reflet de l’identité du territoire
  • Un centre évènementiel permettant d’attirer des entreprises, pour des séminaires, congrès et attirer des activités hôtelières.

Offrir une expérience touristique combinant les offres du territoire - vignoble, patrimoine, culture, milieux naturels.

Le patrimoine local est riche d'une identité spécifique. Il doit être entretenu mais également développé afin de rendre le territoire plus attractif. Cela bénéficiera aux habitants et aux touristes afin qu'ils profitent du Grand Bergeracois en restant plus longtemps lors de leur séjour.

Projets structurants

  • Projets de restauration patrimoniale et valorisation touristique
  • Création de la maison des vins, du tourisme et de Cyrano
  • Aménagement de plusieurs Vélo Route Voie Verte

Politiques sectorielles

Le présent contrat constitue le cadre de mise en cohérence sur le territoire de projet, des politiques régionales. A ce titre, il tient compte des actions conduites par la Région dans ses domaines de compétences comme l’éducation, la mobilité, la formation professionnelle, sur le territoire du Grand Bergeracois et qui ont un impact direct sur son développement. Par ailleurs, parmi les projets présentés par le territoire dans le cadre du contrat de cohésion et de dynamisation, des financements européens pourraient être mobilisés via les Investissements Territoriaux Intégrés (ITI).

En effet, les deux fonds européens structurels et d’investissements (FESI), que sont les Fonds européens de développement régional (Programme Opérationnel FEDER 2014-2020 Aquitaine) et le Fonds européen agricole pour le développement rural (Programme de Développement Rural d’Aquitaine 2014-2020) pourraient intervenir sur des opérations répondant à la stratégie présentée ci-dessus.

Dans le cadre du Programme Pluriannuel d'Investissement (PPI) des lycées 2017-2021, la Région Nouvelle-Aquitaine prévoit d’investir 5,5 M€ sur les lycées du territoire du Grand Bergeracois. Enfin, le Grand Bergeracois bénéficie du programme LEADER 2015-2020 dont l’enveloppe financière est de 1 570 000 €.

Investissons aujourd'hui, dessinons demain