Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Pons_Wesper_CDCHS
Temps de lecture 2 minutes
actualité

Renaissance du site économique à Pons

territoire

Haute Saintonge

La communauté de communes de Haute-Saintonge a acquis les bâtiments de l’ex-société Wesper, liquidée en 2015, pour y créer de nouvelles entreprises

Publié le mercredi 13 janvier 2021
  • #Économie territoriale
  • #Entreprise
  • #Particulier

Nous sommes en 2015. La société Wesper, spécialisée en climatisation industrielle, est contrainte à une liquidation judiciaire. Installée à Pons depuis plus d’un siècle, elle occupe alors un site industriel de 6 hectares le long de la Seudre, à proximité du centre-ville. 96 salariés se retrouvent privés d’emploi. « La situation était dramatique. Deux solutions s’offraient à nous : soit on laissait courir, soit on se retroussait les manches. Nous avons choisi la deuxième solution », souligne Claude Belot, président de la communauté de communes de Haute-Saintonge (CDCHS).

Artisanat et petite industrie

Grâce à sa compétence « développement économique », la CDCHS acquiert les huit bâtiments du site. Son objectif ? Recréer de l’activité économique en lien avec les besoins du territoire, orientés vers l’artisanat et la petite industrie. D’importants travaux de réhabilitation sont alors lancés (réfection intérieure des bâtiments, réseaux, mise en accessibilité). Aujourd’hui, une douzaine d’entreprises se sont installées.

60 emplois créés

Notamment une société de Bretagne, venue à l’origine pour acheter le matériel de Wesper, qui a finalement repris l’activité, la marque et une partie des salariés. Ou un producteur de tables de kinésithérapie, un traiteur, un réparateur de véhicules anciens... « C’est une belle réussite. L’objectif était de revenir d’ici à 2021 à l’effectif salarié au moment de la fermeture de Wesper, soit une centaine d’emplois. 60 ont déjà été créés, 40 autres devraient l’être d’ici à la fin de 2020 », se réjouit Jacky Botton, le maire de Pons.

Les chiffres
  • Budget : 1,96 M € ;
  • Durée de travaux : 3 ans
  • Date livraison : fin 2020 ;
  • 15 000 m² de bâtiments au total seront rénovés dans le cadre de ce projet.

Investissons aujourd'hui, dessinons demain