Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Illumination du pont sur la Garonne à Tonneins avec le générateur Volte
Temps de lecture 5 minutes
actualité

« Hydrogène vallée » planche sur une énergie d’avenir

territoire

Val de Garonne Guyenne Gascogne

Projets autour de la production d’électricité à partir de l’hydrogène, sensibilisation du public et des élus : l’association lot-et-garonnaise Hydrogène vallée se montre particulièrement active pour promouvoir le développement local d’une énergie décarbonée en phase avec les attentes actuelles.

Publié le mercredi 16 novembre 2022
  • #Vie associative
  • #Énergies renouvelables
  • #Environnement
Présentation du générateur Volte

3 juillet 2022. Tonneins fêtait le lancement de la manifestation « Les 6 jours de Garonne », un parcours nautique éco-responsable. L’occasion idéale de faire la démonstration d’une énergie produite par électrolyse de l’eau devant un public venu en nombre. Le pont de la ville a ainsi été éclairé pendant 1 heure et demie par l’élégant halo bleuté de 4 spots led de 45 watts chacun, alimentés par un générateur autonome à hydrogène baptisé « Volte ». L’appareil a été mis au point par l’association tonneinquaise « Hydrogène vallée ». Pas plus encombrant qu’un porte-documents et donc facilement transportable, il constitue une réponse originale à la problématique très actuelle de comment mieux et moins consommer d’énergie.

« Ces derniers temps, nous avons l’impression d’avoir été rattrapés par l’actualité », fait remarquer le président de l’association, Gwenaël Bourdic. « Une course s’est lancée sur la question de la sobriété énergétique et nous nous retrouvons portés par cette vague où toutes les solutions sont développées en même temps ».

Applications locales

L'aquipe de l'association Hydrogène vallée

Formée autour d’un noyau d’ingénieurs passionnés, « Hydrogène vallée » prône pour sa part le développement d’une filière de production d’hydrogène adaptée à des utilisations locales et concrètes, comme l’alimentation des amplis dans les festivals de musique dont le Lot-et-Garonne se montre si friand - le département est après tout la terre du Garorock à Marmande ! « Prenons un autre exemple », poursuit Gwenaël, « celui du transport des marchandises du Lot-et-Garonne vers des métropoles comme celle de Bordeaux. L’hydrogène se marie très bien avec le principe de fonctionnement d’une péniche, dont le moteur réclame à la fois de l’autonomie et peu de puissance, caractéristiques apportées justement par un générateur à hydrogène. Vous obtenez une solution de transport décarbonée alternatif au fret routier ». Ou comment le vecteur hydrogène vient s’insérer en toute légitimité dans l’économie circulaire !

Projets pilotes

Générateur Coriolis en test sur la Garonne

L’association entend bien mettre à profit les caractéristiques du territoire, dont la Garonne. « En dehors de la navigation de plaisance, elle peut être vue comme une source de production d’énergie, mais peu d’études ont été jusqu’à présent menées en ce sens. Avec AMI Garonne, une autre association de Tonneins, nous avons cartographié le fleuve pour mieux comprendre ses courants et le potentiel qu’ils représentent ». A partir des résultats a été développé le projet d’une hydrolienne flottante. Son nom : Coriolis. « Nous l’avons appelée ainsi au départ car le prototype s’apparentait à une hydrolienne tourbillonnante, avant d’évoluer vers une forme de nageoire caudale de poisson mieux adaptée à la fois aux courants faibles et rapides ». Tout comme « Volte », son coût de fabrication a été optimisé, dans un esprit low-tech. Question de sobriété, là encore, en totale cohérence avec les idées défendues. Certaines pièces sont fabriquées directement dans le fab lab de l’association, équipé entre autres d’imprimantes 3D.

Campagnes de sensibilisation

Présentation d'une imprimante 3D

La recherche n’est pas le seul but poursuivi par  « Hydrogène vallée ». L’association s’investit beaucoup dans la sensibilisation à la transition énergétique auprès du jeune public. Des outils pédagogiques, tels un escape game ludique ou des maquettes, permettent aux classes des écoles primaires de se familiariser avec la technique des électrolyseurs, des piles à combustibles… Des ateliers sont organisés à destination d’un public plus adulte avec pour but de « se projeter plus facilement dans un avenir soutenu par l’hydrogène ». Et Gwenaël Bourdic ajoute, « notre discours s’adresse bien entendu aussi aux élus, ils doivent se préparer aux choix stratégiques à faire pour les inévitables investissements à venir dans le domaine des énergies vertes ». L’Etat s’est d’ailleurs fixé l’objectif de faire de la France le leader de l’hydrogène décarboné d’ici 2030 avec un plan de financement conséquent. « Hydrogène Vallée » est lancée dans le sens du courant. 

Suivez Hydrogène vallée sur les réseaux sociaux Le site d'Hydrogène vallée
La Région présente à Hyvolution

La Région Nouvelle-Aquitaine accompagnera des entreprises régionales innovantes de la filière hydrogène sur un stand régional, au Salon Hyvolution, le Salon européen de l’hydrogène à Paris les 1er et 2 février 2023.

Plus d'informations sur le salon Hyvolution

Investissons aujourd'hui, dessinons demain