Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Enfant avec un VTT sur un sentier de forêt
Temps de lecture 4 minutes
actualité

Dans les PNR, le sport en pleine nature

Connus pour la diversité de leurs paysages, leur faune ou leur flore, les 5 parcs naturels régionaux de Nouvelle-Aquitaine constituent aussi des espaces pour les activités physiques de pleine nature. Une action en profondeur est menée pour que ces pratiques s’effectuent dans une démarche durable.

Publié le mardi 24 janvier 2023

VTT, cyclisme, canoë-kayak, trail, courses d’orientation et courses hors stade, randonnées pédestres… Les parcs naturels régionaux (PNR) de Nouvelle-Aquitaine accueillent une multitude d’activités sportives. Des pratiques qui nécessitent un cadre pour respecter un patrimoine commun, vivant et riche d’une biodiversité exceptionnelle.

Une action collective inter-parcs

À l’initiative de la Région, une action collective inter-parcs au bénéfice des sports de nature a été lancée en 2019 dans une triple logique :

  • Réaliser un diagnostic partagé ;
  • Elaborer un plan d’actions sur cinq ans ;
  • Mutualiser les bonnes pratiques d’un parc à l’autre.

Plus ancien PNR de Nouvelle-Aquitaine, le parc naturel des Landes de Gascogne et son chargé de mission, Frédéric Gilbert, jouent le rôle de chef de file de la démarche, en synergie avec le service des sports de la Région. « Les pratiques de plein air sont dans l’ADN de nos PNR. L’objectif est de les intégrer de mieux en mieux dans une logique de développement durable. » Une initiative d’autant plus pertinente que le public a fortement évolué. Si on recense toujours des licenciés d’associations ou de clubs pour des entraînements ou des compétitions, ainsi que des jeunes via le sport scolaire ou universitaire, les pratiquants libres sont très majoritaires. « Ils représentaient environ 30% des activités dans les années 1990, contre 70% aujourd’hui. Cette cible, comme les autres, a besoin de connaître les codes pour s’adonner à ses passions ou se divertir dans le respect de notre écosystème. »

Une jeune femme sur un rocher dans une rivière prend de l'eau dans ses mains

Une démarche globale bénéfique à tous

Les ligues sportives ont très vite perçu l’intérêt de la démarche partenariale proposée par la Région et ses PNR. Une dizaine d’entre elles a déjà formalisé des conventions, signées avec la Région fin 2022. Elles visent à faire du respect de l’environnement et de la valorisation des patrimoines naturels et culturels un fil rouge de leur activité au quotidien : information et formation auprès des licenciés, des encadrants et des bénévoles, mise en oeuvre de pratiques vertueuses, etc. Les PNR apportent à ce titre leur expertise du territoire, sur le plan écologique, mais aussi économique et social, en recommandant par exemple des prestataires de proximité qui s’inscrivent dans des circuits courts et des démarches éco-responsables.

Une démarche globale bénéfique

L’objectif est le même pour les pratiquants libres, notamment grâce à un gros travail de sensibilisation. « Chaque PNR de Nouvelle-Aquitaine fait remonter aux autres le fruit de ses expérimentations et de ses bonnes pratiques dans une logique de progrès, comme celle, par exemple, dédiée à l’accompagnement des manifestations sportives. Cette démarche globale et bénéfique à tous est indispensable, car c’est le moyen de pérenniser les activités sportives de pleine nature au sein de nos parcs naturels régionaux », conclut Frédéric Gilbert. Une forme concrète de contribution à la feuille de route régionale Néo Terra.

Investissons aujourd'hui, dessinons demain