Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

Lac d'Hossegor - Brochard - CRTNA
Document stratégique

La stratégie de développement de l'Adour Landes Océanes

Pour prendre en compte les enjeux qui ressortent du diagnostic, le territoire a établi une stratégie en trois axes.

1. S'engager dans un nouvel écosystème pour l'entreprise et l'entrepreneuriat

Le territoire s’engage dans la mise en place d’un écosystème favorisant les synergies entre acteurs, qu’ils soient des opérateurs privés ou des acteurs publics. Le travail se construira autour de la mise en réseau des ressources locales, et de ressources externes. Le diagnostic a mis en exergue le présence d’un effet local légèrement négatif pour lequel la stratégie à adopter vise mieux mettre en synergie l’ensemble des acteurs de la sphère productive et de l’économie présentielle avec les ressources territoriales déjà en place, que ce soient les structures communautaires orientées vers le développement économique ou les structures publiques orientées sur les problématiques emploi et formation.

Il s’agit ici de répondre à la fois aux enjeux sur l’emploi, aux nouveaux défis sur l’organisation du travail mais aussi sur l’attractivité des entreprises auprès des futurs salariés, ainsi qu’ à des besoins de formation qui soient adaptés aux entreprises du territoire.

Développer le travail en réseau en faveur de l’emploi

Inventer de nouvelles formes d’organisation du travail pour accroître l’attractivité des entreprises auprès d’une main d’œuvre qualifiée et exigeante

Développer une offre de formation adaptée aux besoins du territoire landais

Projets phares

  • GPECT (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriales) adaptées aux entreprises du territoire
  • Préfiguration d'une démarche "territoire zéro chômeurs" sur le Grand Dax
  • Valoriser les formations et développer l’alternance en lien avec les entreprises du territoire

2. Favoriser un modèle de développement plus durable

Particulièrement attractif et tourné en partie vers un modèle de développement touristique, le territoire souhaite orienter une partie de son action à la construction d’un modèle de développement plus durable. En effet si son attractivité résidentielle et touristique est un atout, et si la pérennisation de cette dynamique apparait souhaitable notamment pour entretenir le développement économique du territoire elle devra davantage être maîtrisée afin d’en limiter les conséquences environnementales et sociales. Cela nécessite notamment de limiter la consommation foncière et de maîtriser l’artificialisation des sols.

Par ailleurs les émissions de gaz à effet de serre liées au transport sont d’ores et déjà importantes, amplifiée par l’accueil de touristes ; là-aussi le territoire s’engage dans une démarche volontariste et vertueuse en mettant en place des solutions tournées vers l’économie circulaire, la transition énergétique et le développement d’une agriculture de proximité.

Valoriser et réutiliser les ressources

Se déplacer autrement

Engager la transition énergétique

Développer une alimentation en circuits-courts et de proximité

Projets phares

  • Création d'une plateforme de collecte et de réemploi de matériaux et équipements du BTP
  • Coordination territoriale en matière de développement des circuits de proximité

3. Insuffler une vitalité nouvelle pour l’économie présentielle

Adour Landes Océanes entame une politique de redynamisation de l’économie présentielle, qui subit sans doute un léger phénomène d’évasion commerciale en direction de pôles attractifs situés à l’extérieur du territoire (Bayonne et le Pays Basque). Par ailleurs, la dynamisation de l’économie présentielle et résidentielle passe aussi par une action durable d’un point de vue environnemental et social.

Il est question ici notamment d’organiser le soutien à la consommation locale en organisant une offre de services au travers par exemple d’une stratégie concertée de développement des équipements et des commerces de proximité.

Revitaliser les centres-bourgs

Rapprocher les services publics de la population

Agir pour un tourisme à impact socio-environnemental positif

Développer une offre culturelle et de loisirs attractive

Projets phares

  • Médiathèque de Saint-Paul-les-Dax et Soustons
  • Halles de Dax
  • Développement du site touristique du Moulin de Bénesse-les-Dax

Politiques sectorielles

Programme LEADER (Liaison entre actions de développement de l’économie rurale) 2015-2020

Le territoire de contractualisation bénéficie d’un programme LEADER 2015-2020, pour lequel 1 050 000 € de FEADER a été attribué au Groupe d’Action Locale (GAL).

Territoire d’industrie

Le territoire a été identifié parmi douze autres territoires de Nouvelle-Aquitaine comme « territoire d’industrie ». Ce territoire bénéficiera d’un accompagnement de l’État et de ses opérateurs ainsi que de la Région Nouvelle Aquitaine dans le cadre de son droit commun.

L’action partenariale à organiser entre l’État, la Région et les intercommunalités, ciblera notamment les objectifs suivants :

  • Recruter en renforçant, par exemple, l’offre de formation aux métiers industriels ;
  • Attirer en mobilisant les opérateurs de techniques et financiers pour appuyer les projets des territoires d’industrie ;
  • Innover en permettant notamment aux PME d’accéder à la recherche et développement et en les accompagnant dans la transition vers l’industrie du futur ;
  • Simplifier en facilitant les demandes de dérogation administrative pour mettre en œuvre les projets.
Télécharger le contrat