Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Document stratégique

Diagnostic territorial de la Charente e Limousin

Dans le cadre d’une politique territoriale solidaire et co-construite, la Région propose de réaliser, directement par ses services ou en collaboration avec ses partenaires, des diagnostics territoriaux qu’elle partage avec les acteurs concernés pour mettre en évidence la capacité des territoires à se développer et à capitaliser sur ce potentiel.

Dynamiques du tissu économique, attractivité, niveau de cohésion sociale, niveau de formation de sa population, accessibilité aux services de la vie courante… tous ces éléments sont analysés pour aboutir à une stratégie de développement et un plan d’actions adaptés aux spécificités locales.
Étude réalisée par le Pôle DATAR - Direction de l'intelligence territoriale et de la prospective de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Le territoire de contractualisation Charente e Limousin regroupe les communautés de communes de Charente Limousine, Porte Océane du Limousin et Ouest Limousin. La
communauté de communes Charente Limousine bénéficiait auparavant d’un contrat sur son seul périmètre tandis que les communautés de communes Porte Océane du Limousin et Ouest Limousin étaient rattachées au contrat de la Châtaigneraie Limousine. Une coopération entre la Charente limousine et les communautés de communes Ouest Limousin et Porte Océane du Limousin s’est mise en place en 2020, autour d’un projet de Schéma de cohérence territoriale. En 2020, les communautés de communes Ouest Limousin et Porte Océane du Limousin se sont positionnées en faveur d’un futur contrat commun avec la Charente limousine. Le territoire Charente e Limousin compte 87 communes et 73 000 habitants. Il est classé en vulnérabilité socio-économique forte. Toutes les communes composant le territoire sont classées peu denses à très peu denses, à l’exception de la ville de Saint-Junien. Les trois intercommunalités partagent un bassin de vie rural, jalonné de centralités petites à moyennes : Saint-Junien, Confolens, Rochechouart, Chabanais, Terres de Haute Charente, Chasseneuil-sur-Bonnieure, Oradour-sur-Vayre.

Dynamiques démographiques et dynamiques économiques

La Communauté de communes Ouest Limousin apparaît comme celle ayant la meilleure dynamique démographique et économique, avec une croissance liée au solde migratoire et une croissance liée à l’emploi forte. Ce regain récent s’explique par l’arrivée de couple avec enfants, du fait de sa proximité avec Limoges. Cette dynamique participe à équilibrer les dynamiques d’emplois entre les trois communautés de communes, en effet Ouest Limousin est le territoire le plus rural et dont 40% de la population a plus de 60 ans, avec des pensions retraites qui constituent près de la moitié du revenu des ménages (48% en 2017).

Part et croissance des effectifs par grandes catégories sociales

Malgré la répartition inégale de la population et de l’emploi entre les trois territoires de la Charente e Limousin, avec la présence d’un bassin d’emploi le long de la Vienne, notamment au sein de la CC Porte Océane du Limousin, Ouest Limousin confirme sa dynamique démographique avec une croissance de 21% des cadres et professions intellectuelles supérieures. Dans le même temps, on observe une décroissance de 22.6% pour la Charente Limousine et de 25.2% pour la CC Porte Océane du Limousin de ces mêmes catégories. Il est à noter également la diminution du nombre d’agriculteurs exploitants sur l’ensemble du territoire, un recul particulièrement marquée sur la CC Porte Océane du Limousin (-20,4%). La CC Porte Océane du Limousin voit en revanche une forte progression des artisans, commerçants et chefs d’entreprises (21,1%). Ces différentes dynamiques posent la question de l’attractivité du territoire : garder les populations sur le territoire est un enjeu structurant de ce territoire de contractualisation. Les réponses apportées par les collectivités portent notamment sur la présence de services et d’équipements de proximité, ainsi que le risque de marginalisation et de la fragilisation des populations, liés à des problèmes de mobilités : coûts du carburant, isolement des publics peu mobiles, disparition de services publics de proximité.

Spécialisations économiques

Le tissu économique est constitué pour une grande partie du secteur industriel, avec la présence d’entreprises de pointe : matériaux de construction, papier-carton, cuir, porcelaine – celle-ci spécifiquement au sein de la CC Porte Océane du Limousin. Le secteur du travail du bois, industries du papier et imprimerie pèse notamment 14 fois plus qu’à l’échelle nationale. L’agriculture et plus particulièrement l’élevage constituent une autre filière structurante du
territoire. La Charente Limousine est une terre d’élevage de qualité, respectueuse de l’environnement, par la présence de filière ovine et bovine. Ce qui permet le fonctionnement d’un outil industriel de proximité, le centre d’abattage de Charente Limousine. Pour conforter cette production locale, la communauté de communes à développer une marque de producteurs « Ici, on mange local ! ». L’objectif est de favoriser l’attractivité, la notoriété, permettre de développer un soutien à l’installation de nouveaux agriculteurs, la création de valeur sur le territoire.
Le renouvellement des entrepreneurs artisanaux et commerciaux est un des enjeux des trois communautés communes. La Charente Limousine travaille par exemple sur des politiques d’accompagnements, de transmission-reprise.

Zoom sur le tourisme

La capacité d’accueil en matière de tourisme est bien moindre que sur le reste du territoire régional et national. Le tourisme est pourtant bien présent, mais semble être plus un tourisme de passage que de séjour. Ainsi la Charente Limousine cherche à développer une stratégie de courts séjours autour de ces divers sites touristiques.
Le territoire est pourvu de réels atouts touristiques, notamment en termes de tourisme vert, que ce soient par la présence de paysages de bocage, de villages ruraux, de patrimoine de caractère, avec une partie du territoire qui fait partie du périmètre du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin, la présence des lacs de Haute-Charente, le label Pays d’Art et d’Histoire Confolentais, le site de la réserve nationale de l’astroblème Rochechouart-Chassenon. On retrouve aussi l’importance du tourisme mémoriel, avec le village martyr d’Oradour-sur-Glane. Une dynamique culturelle importante existe au sein du territoire de contractualisation, spécifiquement au sein de la Charente Limousine et de la CC Porte Océane du Limousin, avec l’existence d’un EPCC (Établissement Public de Coopération Culturelle) qui regroupe le Ciné-bourse et la Mégisserie à Saint Junien, un musée d’art contemporain à Rochechouart, la future cité du cuir à Saint Junien, la volonté de créer un nouvel EPCC pour les cinémas de Confolens et de Chasseneuil, les festivals de Confolens et de Montemboeuf. Le développement du tourisme sur le territoire de la Charente e Limousin est ainsi lié à la promotion du tourisme vert et des savoir-faire locaux.

Dynamiques du chômage et de l’emploi

Le taux de chômage entre 2016 et 2020 reste dans les mêmes proportions qu’aux niveaux national et régional. La CC Porte Océane du Limousin subit une dynamique négative, avec une dégradation importante par rapport au chiffre de 2013. La communauté de commune Ouest Limousin est la seule à avoir un taux de croissance de l’emploi positif, la situation globale du territoire des trois communautés de communes est à -3.2% alors même que le taux est à 1.6% en Nouvelle Aquitaine. En parallèle, les entreprises éprouvent des difficultés à recruter de la main d’oeuvre qualifiée. Avec des entreprises dont une partie importante de la masse salariale part à la retraite dans les prochaines années, la question du recrutement et de la formation est cruciale pour le territoire.

Des perspectives

C’est la première contractualisation à l’échelle du nouveau territoire Charente e Limousin. Auparavant deux des communautés de communes appartenaient à la Fédération de la Châtaigneraie Limousine (Porte Océane du Limousin et Ouest Limousin), qui contractualisait avec quatre autres communautés de communes au sein de la Haute Vienne. La CC Charente Limousine contractualisait seule avec la Région.
La création du SCOT Charente e Limousin va permettre l’émergence de politiques cohérentes sur le territoire, notamment :

  • Une agriculture extensive à valoriser.
  • Un bassin hydrographique dense à valoriser
  • Une gestion des déchets dynamique et innovante
  • Des forêts et un bocage riche en diversité à valoriser
  • Les actions en faveur du télétravail à développer, une croissance d’emploi stable, la montée en puissance des nouvelles zones d’activités économiques.
  • Les programmes de revitalisation des centres-villes et centres-bourgs.
  • L’existence de nombreuses friches industrielles, un foncier à valoriser.
  • Le développement de nouveaux modes de consommation qui valorisent artisans et agriculteurs.
  • Un patrimoine géologique, mémoriel, naturel et artisanal à valoriser.
  • Un maillage culturel fort sur le territoire.
Synthèse du diagnostic territorial à télécharger

Investissons aujourd'hui, dessinons demain