Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Rivière avec petite cascade au milieu d'arbres
Temps de lecture 7 minutes
actualité

Les sept premiers contrats de territoires adoptés

territoire

Vallée de la Dordogne Corrézienne

Lors de la séance plénière des 20 et 21 juin 2022, les élus régionaux ont adopté sept contrats de développement et de transition pour la période 2023-2025. Ces premiers contrats concernent des territoires principalement ruraux.

Publié le jeudi 23 juin 2022
  • #Politique contractuelle
  • #Collectivité territoriale

L'essentiel en vidéo

Lors de la séance plénière des 20 et 21 juin 2022, les élus régionaux ont adopté les premiers contrats de développement et de transition pour la période 2023-2025. Sept contrats pour sept territoires principalement ruraux et identifiés comme ayant une vulnérabilité socio-économique. Renforcer les atouts des territoires, en s’appuyant sur les schémas régionaux* pour donner un cadre et des marqueurs forts aux projets soutenus : voilà l’enjeu auquel entend répondre cette nouvelle génération de contrats avec les territoires de Nouvelle-Aquitaine. Ainsi, parmi les objectifs de cette nouvelle période de contractualisation, on retrouve la territorialisation de Néo Terra (la feuille de route du Conseil régional en faveur de la transition écologique et énergétique). La Région souhaite en effet accélérer la mise en œuvre de projets en faveurs des transitions environnementales, énergétiques et climatique pour atteindre les objectifs fixés à l’horizon 2030. Autre enjeu : affirmer la ruralité tout au long des contrats. Avec 51 % de sa population qui réside dans des communes rurales, la Nouvelle-Aquitaine est la 3e Région la plus rurale de France. La Région s’engage donc à soutenir les projets et initiatives de développement économique, de transition et d’attractivité des territoires ruraux. 

Les Schémas régionaux
Sraddet (Schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires SRDEII (Schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation Feuille de route Néo-Terra pour la transition écologique et énergétique

Contrat avec la Gâtine

Au cœur du département des Deux-Sèvres (79), la Gâtine est un Pôle d’équilibre territorial et rural (PETR), composé des communautés de communes de l’Airvaudais-Val du Thouet, de Parthenay-Gâtine et de Val de Gâtine
Parmi les projets composant le contrat : la réhabilitation des anciens abattoirs pour créer un pôle d'artisans d'arts au sein de la Cité des arts par la commune de Parthenay ; la création de la maison de la réserve du Bocage des Antonins autour de la biodiversité ; l’aménagement pédagogique du site des sources du Thouet ou l’extension de la maison de santé de Vasles.

Contrat avec le Haut-Limousin

Situé en frontière de la Nouvelle-Aquitaine, au nord-ouest de Limoges Métropole, le territoire de contractualisation du Haut-Limousin se compose des deux communautés de communes : celle du Haut Limousin en Marche, et celle de Gartempe Saint-Pardoux.
Parmi les projets composant le contrat : les démarches globales de redynamisation de centres-bourgs ; le parcours “Nostalgie rurale” ; la création d’une maison du menuisier ou l'élaboration et la mise en œuvre de la stratégie de communication territoriale.

Contrat la Vallée de la Dordogne corrézienne

Située en limite à l’est de la région, au sud du département de la Corrèze, la Vallée de la Dordogne Corrézienne compte près de 25 000 habitants, et se répartit en 64 communes et deux communautés de communes.
Parmi les projets composant le contrat : le programme alimentaire territorial (PAT) ; le programme d'actions de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriales (GPECT) ; la restauration et mise en tourisme des Tours de Merle ; la création d’un pôle de Néandertal ; des logements-passerelles à Argentat ; la gestion multi-usage de l’eau au site des Aubarèdes à Beaulieu.

Contrat avec le Périgord Vert

Territoire au nord de la Dordogne, le Périgord Vert compte 80 800 habitants répartis dans 144 communes, dont 43 s’inscrivent dans le périmètre du parc naturel régional Périgord-Limousin. Il est composé de six EPCI : Périgord ribéracois, Périgord nontronnais, Périgord-Limousin, Isle-Loue-Auvezère en Périgord, Dronne et Belle, Pays de Saint-Aulaye.
Parmi les projets composant le contrat : la création d'un multiple rural avec espace partagé pour vente de produits locaux ; le développement de l’abattoir de Thiviers avec atelier-cuir ; le soutien à la structuration de la filière Cuir ; la biodiversité en Ribéracois ; la rénovation de l'église classée de Saint-Privat en Périgord ; le label Pays d’Art et d’Histoire du parc naturel régional ; le lancement d’une démarche action collective de proximité.

Contrat de territoire Cœur-Entre-Deux-Mers

Situé entre Garonne et Dordogne, ce territoire est aux portes de la Métropole bordelaise, périurbain à l’ouest et rural sur la moitié est. Les cinq EPCI qui composent le territoire sont les communautés de communes des Portes de l'Entre-deux-Mers, du Créonnais, les Coteaux Bordelais, les Rives de la Laurence, les Rurales de l’Entre-deux-Mers.
Parmi les projets composant le contrat : la maison de santé pluriprofessionnelle de Blasimon ; l'action collective en faveur de l’artisanat et du commerce de proximité ; un lieu hybride dédié à la réduction des déchets et à l’économie circulaire ; les actions du projet alimentaire territorial ; le pôle d’échanges multimodal de la halte TER de Sainte-Eulalie - Carbon-Blanc.

Contrat de territoire Sud Gironde

À la confluence des départements de la Gironde, des Landes et du Lot-et-Garonne, le Sud Gironde s’étend sur un vaste territoire rural (77 % de la population vit dans une commune rurale), aux identités paysagères et dynamiques multiples, autour du Bazadais, du Réolais, de la Vallée de la Garonne et des Landes de Gascogne. Les quatre EPCI qui composent le territoire sont les communautés de communes Convergence-Garonne, du Bazadais, du Réolais en Sud-Gironde et du Sud-Gironde.
Parmi les projets composant le contrat : le projet d’économie circulaire “7 R” à Fargues ; le projet de conserverie pour les agriculteurs de la ferme-lab agroécologique de Carbouey à Castets et Castillon ; les actions du projet alimentaire territorial ; les démarches globales de redynamisation des centralités de Langon et La Réole ; le nouveau contrat local de santé avec l’approche One Health, une seule santé.

Contrat de territoire avec la Vallée du Lot et Bastides

De la Vallée de la Garonne jusqu’au département du Lot et de la Dordogne, le Pays de la Vallée du Lot et Bastides couvre la partie nord-est de Lot-et-Garonne. Composé de 133 communes et comptant une population de 114 619 habitants, il s’étend sur cinq intercommunalités : la Communauté d'agglomération du Grand Villeneuvois et quatre communautés de communes : Bastides en Haut Agenais Périgord, Confluent et des coteaux de Prayssas, Fumel Vallée du Lot, Lot et Tolzac.
Parmi les projets composant le contrat : le programme Entreprendre la ruralité ; le développement des opportunités d’entrepreneuriat en hyper-ruralité ; la liaison cyclable entre Villeneuve-sur-Lot et Penne d’Agenais ; le dernier tronçon de la voie verte le long du Lot ; la création d’hébergements insolites haut de gamme à Laparade ; le réhabilitation du cinéma Le Confluent à Aiguillon.

Investissons aujourd'hui, dessinons demain