Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Citadelle de Blaye - D. Remazeilles  - Gironde Tourisme
Document stratégique

La stratégie de développement du territoire de la Haute Gironde

Proche de la métropole bordelaise, le territoire est confronté aux défis de son attractivité. Il a élaboré une stratégie qui répond aux grands enjeux qu'il a su dégager.

1. Agir et innover pour tendre vers un modèle de développement plus durable

La forte influence métropolitaine notamment en matière d’emploi engendre des problèmes de congestion pour les habitants de la Haute Gironde et induit des coûts sociaux et environnementaux importants. La première préoccupation du territoire est de déployer un ensemble de solutions de mobilités durables pour réduire les temps de trajet et rendre accessibles ces solutions aux habitants.

En dehors du champ de la mobilité, un ensemble d’initiatives tendent à engager le territoire dans un mode de développement plus durable. Il s’agit de la relocalisation de l’économie alimentaire, de la structuration de l’économie circulaire ou encore du soutien à la production d’énergie renouvelable dans un environnement préservé.

Projets clés :

  • Démarche collective pour développer des solutions de mobilités ;
  • Zone dédiée à l’économie circulaire sur le parc économique Gironde Synergie ;
  • Projet alimentaire de territoire ;
  • Implantation des énergies renouvelables.

2. Soutenir une stratégie intégrée d’offre et d’accueil autour de l’économie résidentielle et touristique

La Haute Gironde est un territoire en pleine mutation au regard de son attractivité résidentielle. Si la proximité métropolitaine est l'une des raisons de son attractivité, les modalités de développement du territoire se caractérisent par une faible propension à consommer localement.

Pour limiter l'évasion commerciale et lutter contre la dévitalisation, le territoire souhaite investir dans une politique intégrée de soutien aux centralités.

Afin d’agir sur le levier touristique, les acteurs locaux se structurent autour de la démarche Blaye Bourg Terres d'Estuaire afin de stimuler la découverte du territoire par l’itinérance.

Projets clés :

  • Projet de route verte (AAP NOTT) ;
  • Equipement de création et diffusion culturelle – Salles de spectacles ;
  • Création d’une piscine ; 
  • Action collective de proximité sur le commerce et l’artisanat.

3. Investir dans la dynamique du tissu productif et de son écosystème local en faveur de l’emploi

Le territoire enregistre une dynamique économique positive notamment avec un solide tissu productif exportateur (nucléaire, viticulture…) et un taux de création d’entreprises important. Si la dynamique économique est positive, la situation sociale du territoire reste préoccupante (chômage, pauvreté, niveau de qualification…).

La Haute Gironde veut accompagner le développement économique tout en fluidifiant le marché du travail local et la formation, tous deux vecteurs d’insertion pour ses habitants. Pour ce faire, trois leviers seront explorés : le parcours résidentiel des entreprises, l’animation territoriale dont la structuration de filières locales, mais aussi l’investissement dans l’appareil de formation et la relation aux entreprises pour faciliter le recrutement.

Projets clés :

  • Schéma de développement économique à l’échelle de la Haute Gironde
  • Dispositif CADET pour accompagner le tissu économique local
  • Campus des métiers et des qualifications en milieu sensible
  • Ingénierie formation pour structurer le dialogue, les démarches collectives et accompagner des événements importants (carénage…).

Investissons aujourd'hui, dessinons demain