Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Castillon_la_Bataille_Sophie_Dussaussois
Temps de lecture 5 minutes
article

PQNA, la ressource sur le développement territorial

Le centre de ressources Pays et quartiers de Nouvelle-Aquitaine anime et outille les territoires depuis déjà 18 ans. Cet acteur régional aux champs d’intervention multiples est un partenaire privilégié des territoires de contractualisation néo-aquitains urbains et ruraux régionaux. Les pilotes Etat-Région ont décidé de renouveler leur partenariat sur la base d'une nouvelle feuille de route pour la période 2021-2027.

Publié le mercredi 13 janvier 2021
  • #Aménagement numérique
  • #Économie territoriale
  • #Collectivité territoriale

Un groupement

Pour la nouvelle période qui s’ouvre, PQN-A s’adapte au contexte et se renouvelle pour mieux répondre aux enjeux et besoins des territoires. Le groupement d’intérêt public (GIP) Pays et quartiers d’Aquitaine (PQN-A) a été créé, il y a déjà 18 ans, dans le cadre du contrat de Plan Etat-Région 2000-2006. Ce groupement d'intérêt public (GIP) est un acteur historique de l’ingénierie territoriale en Aquitaine, puis en Nouvelle-Aquitaine depuis la fusion des Régions.

Sont parties prenantes du GIP les directions déconcentrées de l'Etat (DREAL, DRDJSCS, DIRECCTE, DRAAF) et les services de droit commun de la Région.

Le CESER est membre à titre consultatif du GIP.

Renforcer la plus-value

logo PQN-A

Aujourd’hui, la crise sanitaire, avec la crise économique et sociale qu’elle entraîne, mais aussi la crise climatique dont les enjeux sont pressants, ont amené PQN-A à diriger son action vers les réponses que peuvent apporter, à leur échelle, les territoires.

Initialement, ce sont l'État, à travers le SGAR, et le conseil régional, avec le pôle Datar (délégation à l’aménagement du territoire), qui ont souhaité s'associer dans le but de porter un projet partagé au service du développement et de la cohésion des territoires qui cumulent les fragilités dans notre région.

« Pour garder toute sa pertinence et renforcer la plus-value de PQN-A, nous Allons redéfinir le cadre de ses missions, mais aussi son « cœur de métier » explique Stéphane Denjean, directrice du groupement. L’année 2021 s’annonce donc comme une année de transition pour le GIP.

Défricheur de nouvelles thématiques

« De plus en plus, PQN-A se positionne comme défricheur de nouvelles thématiques au cœur des problématiques des territoires » poursuit la directrice. En témoigne son programme de l’année qui explore les démarches alimentaires territoriales, la revitalisation des centres-bourgs, l’insertion et l’accès à l’emploi ou encore l‘inclusion numérique.

Depuis l’an dernier, la forme du wébinaire s’est imposée comme mode d’animation de ces réflexions et échanges d’expériences. Mais « nous sommes amenés à développer de nouveaux produits et services pour renforcer cet appui dans la réflexion sur ces politiques » affirme Stéphane Denjean. «  2021 sera donc aussi une année de transformation digitale de PQN-A ».

Le rôle et les interventions de PQN-A

Acteur multi cartes du développement local, PQN-A se définit avant tout comme un centre de ressources.  Son rôle est d’organiser :

- La diffusion et la mise en débat des connaissances sur les enjeux et dynamiques de développement et de cohésion à l'oeuvre dans les territoires fragiles ;

- L'information et l'aide à l'appropriation des politiques publiques territoriales et sectorielles ;

- L'identification et la mise en synergie des réseaux d'acteurs territoriaux et sectoriels ;

- L'animation des réseaux d'acteurs locaux – élus et équipes d'ingénierie en tête - dans la mise en oeuvre des démarches territoriales intégrées ;

- Le repérage, la capitalisation et l'essaimage des initiatives, des bonnes pratiques et des démarches territoriales.

PQN-A travaille en lien et en étroite collaboration avec les têtes de réseau et les universités de la région.Le GIP s'adresse aux élus locaux et à leurs équipes. Il contribue également à la mobilisation des opérateurs locaux. PQN-A fournit :

- Un appui-conseil de premier niveau visant à orienter les acteurs locaux et les aider à actionner les bons leviers ;

- Une organisation de séminaires, groupes de travail ou cycle de formation-action à destination des élus et leurs équipes d’ingénierie locale ;

- Une production et la diffusion de ressources, de connaissances et de méthodes à l’usage des acteurs des territoires.

Investissons aujourd'hui, dessinons demain