Vous naviguez en mode anonymisé, plus d’infos

J'ai compris !

Vous trouverez ici la navigation.

NOA est là pour vous aider et répondra à toutes vos questions 😀.

Fermer
Je suis Noa !

Le Lionbot de la Région Nouvelle-Aquitaine

Quartier médiéval de Montmorillon - S Pailloncy-CRTNA
Temps de lecture 4 minutes
article

Présentation du Sud-Vienne

Partager

Situé à proximité de la communauté d’agglomération du Grand Poitiers, le Sud-Vienne est un vaste territoire rural de 2 876,07 km² avec 91 communes, 66 892 habitants et structuré par deux communautés de communes : la CC Vienne-et-Gartempe et la CC du Civraisien-en-Poitou.

Publié le mercredi 18 mars 2020

Un territoire de projet

Doté d’un modèle de développement de type « productif-social-retraité », le Sud Vienne voit sa trajectoire de développement dépendre de plus en plus des mécanismes de redistribution et de moins en moins de ses capacités productives concurrentielles. Son attractivité résidentielle et touristique se traduit par un déficit en revenus résidentiels dans le processus de captation de richesses.

Très fortement exposé aux cycles économiques récessifs (2008-2009 et 2011-2014), le tissu productif local n’a pas réussi à tirer profit des courts cycles de reprise qui se sont succédé durant cette période (2009-2011 et 2014-2015). Il a enregistré des pertes d’emplois importantes.

La revitalisation de l’économie passe par une relance des activités productives et une dynamisation des activités présentielles, des pistes de développement, entre autres, dans la filière culturelle, en intégrant des usages numériques. L’agriculture, essentielle sur ce territoire, a connu des mutations. Elle est appelée à mieux répondre aux attentes sociétales comme aux exigences environnementales, et à s’adapter aux changements climatiques. La transformation des produits agricoles reste à dynamiser.

Les fortes aménités naturelles, patrimoniales et culturelles, de même que l’existence d’équipements de loisirs sont de nature à mettre en place et promouvoir une identité touristique.

Favoriser l’attractivité du territoire implique d’améliorer l’offre de logements et l’offre d’équipements et de services. L’adaptation de l’offre de transports en commun et le développement de transports propres est un complément indispensable pour accompagner l’attractivité de ce territoire peu dense.

Attirer en particulier des jeunes actifs et des cadres est un véritable défi pour le Sud-Vienne afin de renforcer la captation de richesses, dynamiser la création d’emplois et l’innovation et de renouveler la ressource en main-d'œuvre.

La diversification du modèle de développement passera nécessairement par une relance des activités productives combinée à une augmentation de l’attractivité résidentielle et touristique du territoire. Le Sud-Vienne a tout à gagner à devenir un territoire « interconnecté », ouvrant les acteurs locaux à des mises en réseau porteuses et sur des coopérations interterritoriales notamment avec le Grand Poitiers.

La situation de vulnérabilité du territoire

La nouvelle politique contractuelle de la Région apporte un soutien différencié en fonction du degré de vulnérabilité du territoire. Quatre domaines de vulnérabilité ont été définis au regard des compétences principales et ambitions régionales pour caractériser la situation relative des territoires :

  • le revenu des ménages,
  • l’emploi et le marché du travail,
  • le niveau de formation de la population,
  • la démographie et l’accessibilité aux services de la vie courante.

Trois niveaux de vulnérabilité ont été retenus : moins vulnérable, intermédiaire, plus vulnérable. Un indicateur synthétique calculé en fonction du nombre de domaines pour lesquels l’EPCI (établissement public de coopération intercommunale) présente une vulnérabilité a classé les intercommunalités du périmètre de contractualisation de la façon suivante :

  • Civraisien-en-Poitou : situation intermédiaire,
  • Vienne et Gartempe : situation vulnérable.

Investissons aujourd'hui, dessinons demain